Edward Carpenter et l’autre nature

Cy Lecerf Maulpoix

Edward Carpenter

10,00

Une pensée vivifiante, queer et révolutionnaire à la croisée des luttes

ISBN : 978-2-36935-500-7
128 pages
date de parution : février 2022

Effacer

« Je vis s’élever une vie nouvelle, une société nouvelle. »

Militant socialiste, philosophe et poète, Edward Carpenter (1844-1929) fut aussi un fervent défenseur des droits des femmes et des homosexuels. Végétarien, anticapitaliste et libertaire, celui qui se définissait lui-même comme « écrivain maraîcher » n’envisageait pas la théorie sans la pratique.

Cultivant son jardin, recyclant ses déchets, vivant au sein d’une communauté d’ami·es et d’amants, Carpenter revendiquait la « simplification et la libération de la vie quotidienne grâce au retrait des choses qui se tiennent entre nous et la Nature ».

À travers le portrait de cette figure ardente mais oubliée, Cy Lecerf Maulpoix nous invite à repenser, à partir de perspectives minoritaires, une écologie politique réellement inclusive.

Cy Lecerf Maulpoix

Cy Lecerf Maulpoix est journaliste indépendant, auteur et traducteur. Engagé dans les luttes LGBTQI et pour la justice climatique, il propose également des cours de yoga solidaire au sein du collectif We are Yogis dont il est le fondateur. Il poursuit actuellement ses recherches sur les liens entre le socialisme anglais, l’écologie et les premières théorisations de l’homosexualité. Son premier essai, Écologies déviantes, est paru en 2021 aux éditions Cambourakis.

Edward Carpenter

Figure du socialisme anglais, anglican repenti, philosophe et poète, soutien des luttes féministes et fervent défenseur des droits des homosexuels, Edward Carpenter (1844-1929) fut une importante figure intellectuelle de l’époque victorienne. Chantre du retour à la terre et de la simplicité volontaire, il sort enfin de l’oubli en France ! © domaine public

lire un extrait

Courte et passionnante biographie d’un précurseur gay et féministe de l’écologie.
Eva, librairie Les Mots à la bouche, Paris


Edward Carpenter fait partie de ces grandes figures, injustement oubliées d’ailleurs, car il a contribué avant l’heure à penser l’écologie et la décroissance par le prisme de nouvelles pratiques sociales. Les expériences minoritaires comme la sienne passent aussi par le biais d’une simplicité volontaire et d’un retour à la terre. Il nous montre qu’il est possible de mettre en place des structures sociales, capables de transformer également les conventions sociales et l’état de la société. Enfin, les traductions inédites de ses écrits sont d’autant plus éclairantes.
Florence Zinck, Sauramps Comédie, Montpellier


Avec Edward Carpenter et l’autre nature, sorti le 17 février aux éditions le passager clandestin, le journaliste Cy Lecerf Maulpoix poursuit la réflexion entamée dans son précédent ouvrage, Écologies déviantes. Voyages en terres queers (Éditions Cambourakis, 2021), autour des liens entre défense de l’environnement, soin du vivant et minorités de genre ou sexuelles.
Entretien avec l’auteur, Hétéroclite
lire l’entretien


L’ouvrage de Cy Lecerf Maulpoix contribue à rattraper un « oubli relatif ». Il montre à quel point Carpenter a anticipé de nombreuses causes actuelles. Il propose, outre une analyse croisée de sa vie et de son œuvre, un large choix d’extraits de plusieurs de ses ouvrages. Il nous offre le plaisir précieux de découvrir l’un des précurseurs de la décroissance, aussi original que stimulant.
S!lence


Ayant vécu à la même époque, on ne peut que fantasmer qu’Élisée Reclus et Edward Carpenter se soient un jour rencontrés. Cet ouvrage offre une très belle introduction à l’oeuvre de ce dernier qui à l’instar du géographe s’est penché sur son rapport au vivant pour nous offrir des textes d’une grande contemporanéité.
Librairie La Régulière, Paris


En choisissant de mobiliser Carpenter, Cy Lecerf Maulpoix ajoute une figure à l’histoire de ces « écologies déviantes » qu’il s’est attaché à dépeindre dans un précédent ouvrage. Naturisme, amour libre et homosexualité sont en effet au cœur du quotidien et des écrits du socialiste anglais. Et l’ascèse n’a rien à voir avec l’austérité : c’est à vivre mieux et simplement, ici et maintenant, ici et ailleurs, qu’aspirait Carpenter, pour lui comme pour les autres.
Ballast
lire la recension


télécharger la couverture HD

télécharger les photos des auteurs

télécharger le communiqué de presse