Jacques Ellul contre le totalitarisme technicien

Serge Latouche

Jacques Ellul

8,00

Lire Ellul à l’ère de l’anthropocène, c’est aussi rappeler que les temps sont désormais aux métamorphoses radicales.
ISBN : 978-2-916952-86-4
112 pages
date de parution : mars 2013

Jacques Ellul a, dès l’origine, été perçu par le mouvement de la décroissance comme l’un de ses principaux précurseurs. Sa critique de la démesure technicienne et son analyse du « totalitarisme technicien », comptent parmi les pièces maîtresses du projet, en l’alimentant aussi bien sur le plan théorique que sur celui des propositions concrètes.

Jacques Ellul a dénoncé avec la plus grande fermeté la démesure de la société occidentale, la croissance et le développement. Il a montré que la société économique de croissance ne réaliserait pas l’objectif de bonheur proclamé de la modernité, et que les évolutions de la technique étaient incompatibles avec les rythmes de l’homme et l’avenir du monde naturel.

Cette relecture par Serge Latouche de la pensée d’Ellul, rappelle aussi que la virulence de la critique sociale du maître bordelais s’accompagnait toutefois d’une conception minimale de l’action politique, définie comme dissidence individuelle.

Serge Latouche

Serge Latouche, né à Vannes le 12 janvier 1940, est un économiste français. Il est l'un des « contributeurs historiques » de la Revue du MAUSS. Professeur émérite de l'Université Paris-Sud 11, il est un des penseurs et des partisans les plus notoires de l'idée de décroissance et tente de conceptualiser l'après-développement dans « un combat généralisé et organisé contre le mode de vie, devenu insoutenable, à l'échelle mondiale ».

Jacques Ellul

Jacques Ellul (1912-1994) était sociologue et professeur d'histoire du droit. Théoricien de la révolution, ses influences intellectuelles vont de Karl Marx au protestantisme. Il est l'auteur d'une soixantaine d'ouvrages parmi lesquels il faut citer Le système technicien (1977) et Le bluff technologique (1988). Comme l'a écrit Jean-Luc Porquet, il est "l'homme qui avait (presque) tout prévu" !

Si l’écologie semble parfois en berne, c’est aussi qu’elle cultive ses racines. Notez la mise en avant d’un précurseur, Jacques Ellul, aux éditions le passager clandestin.
Le Nouvel Obs


Une belle invitation à nous emparer de l’œuvre ellulienne.
La Vie