Le mercenaire

Mack Reynolds

8,00

En 1962, Mack Reynolds imagine un monde où la guerre est conduite par les multinationales.
ISBN : 978-2-91695-281-9
144 pages
date de parution : février 2013

Collection : Mot-clés : , ,

Les gouvernements du monde ont été supplantés par de puissantes societes, et chacune de ces compagnies emploie sa propre armée, conduisant des opérations militaires contre ses rivales. Toutefois, afin d’éviter une guerre ruineuse entre l’Ouest et le monde soviétique, les forces en présence sont contraintes d’utiliser exclusivement des armes en vigueur au XIXe siècle. Au milieu de ce monde ultra rigide partagé entre neuf castes (sous-inférieurs, semi-inférieurs, super-inférieurs, semi-moyens…), Joe Mauser est un mercenaire professionnel qui rêve de promotion et de guerre sans victime. Mais la prochaine bataille sera décisive.

Le mercenaire – d’abord publié sous forme de novella en 1962, puis développé en roman (Mercenary from Tomorrow, 1968) – offre une vision étonnante d’une humanité définitivement livrée aux appétits des multinationales, et où la guerre est à la fois un spectacle, un étendard idéologique et un ressort économique majeur.

Mack Reynolds

Dallas McCord « Mack » Reynolds (1917-1983) se fait connaître au lendemain de la Seconde Guerre mondiale en publiant dans les magazines et les Pulps. Prenant le contre-pied d'une science-fiction largement dominée par le space opera aux accents belliqueux, Reynolds se singularise rapidement en abordant des thématiques plus sérieuses (enjeux économiques, manipulations politiques...). Extrêmement populaire aux États-Unis durant les années 1960 (notamment avec son personnage de Joe Mauser), Mack Reynolds reste encore à découvrir en France.

« Les rapports entre les multinationales portés à leur paroxysme !
Bifrost


Mack Reynolds imagine avec une clairvoyance qui se vérifie un demi-siècle plus tard, une societeoù la guerre est devenue le moyen naturel de prolonger non plus la politique, mais la concurrence.
Galaxies


Une nouvelle visionnaire de 1968 riche de notre XXIe siècle, par l’auteur qui inspira le film A.I. Intelligence Artificielle de Steven Spielberg. Un bilan avant l’heure, d’un impressionnant réalisme, à lire absolument par les amateurs du genre et ceux que notre societe n’a pas convaincu.
Libfly »