Le royaume des cieux est en vous

Léon Tolstoï

Alain Refalo

14,00

Le texte qui mit Gandhi sur la voie de la résistance non violente.
ISBN : 978-2-36935-227-3
224 pages
date de parution : octobre 2019

Collection : Mot-clé :

Ce texte de Léon Tolstoï, censuré en Russie dès sa parution en 1893 et réédité pour la première fois en France cent ans après la mort de son auteur, est le maître
livre qui influença Gandhi de manière décisive.
Dans ce pamphlet virulent contre les États et les institutions de la violence, le grand écrivain de la terre russe dénonce la trahison des Églises, coupables à ses yeux
de renier le «-véritable christianisme-». Il martèle sa foi inébranlable en la non-violence et invite ses contemporains à faire le choix de l’insoumission plutôt
que de se rendre complices de l’injustice.
L’essai de Tolstoï est suivi de sa correspondance avec le futur «-Mahatma-»-: une relation épistolaire peu connue, émouvante et empreinte d’un grand respect mutuel.

Léon Tolstoï

Après s'être adonné, jeune homme, aux plaisirs du jeu et de l'alcool, puis avoir cherché la gloire dans le métier des armes, Léon Tolstoï (1828-1910) devint l'immense écrivain que l'on connaît (Guerre et Paix, Anna Karenine...). Ce que l'on sait moins, c'est que, horrifié par les horreurs de la guerre, il fut également un précurseur de la résistance non violente et un esprit libre qui combattit, jusqu'à sa mort, injustices et abus de pouvoir avec la plus grande énergie.

Alain Refalo

Alain Refalo est professeur des écoles et militant de la non-violence. Il a fondé le Centre de ressources sur la non-violence de Midi-Pyrénées et est membre de l'Institut de recherche sur la résolution non violente des conflits (IRNC). Spécialiste de Tolstoï, il a publié Tolstoï, la quête de la vérité (Desclée de Brouwer, 1997).

lire un extrait

« Le titre est trompeur. Dans ce brûlot publié en 1893 et aussitôt censuré, Tolstoï n’a pas voulu relayer la doctrine de l’Église. Au contraire : il y fustige le clergé, coupable selon lui d’avoir trahi l’Évangile. L’État aussi en prend pour son grade, puisqu’il est assimilé à la violence. Réédité en français pour la première fois depuis un siècle, avec un avant-propos d’Alain Refalo, Le Royaume des cieux est en vous a eu une influence capitale sur Gandhi, qui, de son propre aveu, y a découvert la non-violence.
Le Monde


Dans ce pamphlet contre les institutions et les Églises officielles, Tolstoï prône la réalisation du Royaume sur cette terre, par une doctrine de non-violence et de retour aux racines. Formidable utopie collectiviste, antiétatique et anticléricale.
Le Magazine littéraire »