Le manège des frontières – Criminalisation des migrations et solidarités dans les Alpes-Maritimes

ObsMigAM

10,00

Comment répression et solidarités s’affrontent-elles à la frontière franco-italienne ?
ISBN : 978-2-36935-240-2
144 pages
date de parution : juillet 2020

Les Alpes-Maritimes – entendues comme une région transfrontalière englobant le département français homonyme ainsi que le versant italien de cette frontière – sont devenues en 2015 un pôle migratoire de premier plan, tant par le volume de personnes migrantes concernées que par l’enjeu politico-médiatique que celles-ci représentent.

Ce territoire, marqué par un imaginaire des confins vieux de cent-cinquante ans, est emblématique – au même titre que Calais ou Lampedusa – du retour des frontières en Europe. Il est aussi l’une des scènes majeures du spectacle de la frontière et des multiples luttes et rapports de forces qu’il génère.

Pour comprendre ce qui s’y joue, l’Observatoire des migrations dans les Alpes-Maritimes réunit ici sociologues, anthropologues, politistes et historien·nes, ainsi que des acteur·ices de la société civile, autour d’une analyse approfondie des processus de frontiérisation, des enjeux de la criminalisation des migrations et des solidarités qu’elle suscite.

Cet ouvrage a été coordonné par Pinar Selek et Daniela Trucco.

ObsMigAM

L’Observatoire des migrations dans les Alpes-Maritimes (ObsMigAM) est un projet interdisciplinaire sur les questions migratoires transfrontalières. Il est né en 2017 à l’initiative de deux laboratoires de recherche de l’université Côte d’Azur – l’unité de recherche migrations et société (Urmis) et l’équipe de recherche sur les mutations de l’Europe et de ses sociétés (Ermes) – et de la Coordination des actions aux frontières intérieures (Cafi). Il se veut un lieu de partage et de co-construction des savoirs en lien avec les acteurs et les actrices de la société civile, et débordant le cadre universitaire pour répondre aux sollicitations des relais médiatiques locaux. Il aspire à devenir une référence à travers son activité de recueil, d’analyse, de synthèse et de publication de données.

lire un extrait