La police des migrants – Filtrer, disperser, harceler

Babels

10,00

Comment le dispositif policier mis en place aux frontières et à l’intérieur des Etats organise le contrôle tout en invisibilisant les migrants ?
ISBN : 978-2-36935-220-4
126 pages
date de parution : avril 2019

Dans la gestion des migrations, les forces de police sont toujours en première ligne – elles sont les premières représentantes de l’État auxquelles les populations migrantes sont confrontées. Partout en Europe et à sa périphérie, ces dernières sont filtrées, dispersées, harcelées. Un tel déploiement de l’arsenal policier pour affronter des problématiques qui le dépassent ne peut qu’entraîner l’irruption de la violence contre les personnes migrantes.
Cet ouvrage a été coordonné par Sarah Barnier, Sara Casella Cololombeau, Camille Gardesse, Camille Guennebeaud et Stefan Le Courant.

Babels

Réunissant une quarantaine de chercheur·ses sous la direction scientifique de l'anthropologue Michel Agier, le programme de recherche Babels propose de questionner l'actuelle « crise migratoire » en Europe. À partir d'ethnographies comparées en Europe et en Méditerranée, le programme Babels permet d'analyser les situations des frontières contemporaines. Les publications du programme Babels ont fait l'objet d'une collection aux éditions le passager clandestin : Bibliothèques des frontières.

« Associer l’exigence de l’exploration ethnologique avec l’engagement dans le présent, voilà l’ambition des petits livres signés Babels. Un art de la collecte et de la description, tel est un travail de terrain réussi. De ces informations naît l’espoir que les politiques migratoires, devenues plus lisibles, soient aussi modifiables. L’anthropologie est autant un miroir qu’un ouvroir, dit Michel Agier. N’est-il pas temps que cesse le grand remplacement des faits par la fiction ?
Le Monde des Livres, Julie Clarini »