Habiter en lutte. Zad de Notre-Dame-des-Landes. Quarante ans de résistance

Collectif comm'un

20,00

« Un indispensable riche en témoignages, illustrations et photographies pour celles et ceux qui veulent revisiter cette lutte. »
ISBN : 978-2-369-35219-8
256 pages
date de parution : mars 2019

La zad de Notre-Dame-des-Landes est devenue le plus grand squat à ciel ouvert d’Europe. Utopie réalisée pour certain.es, espace de rencontres et critique en acte du capitalisme, elle n’a pas fini de soulever les passions.
Réunissant de nombreux récits, photographies, croquis et cartes inédites, ce livre raconte l’évolution d’un territoire où ce geste simple, habiter, est inséparable de celui de lutter.

Collectif comm'un

Le collectif comm'un regroupe quatre personnes, habitant·es ou soutiens réguliers de la zad de Notre-Dame-des-Landes. L'expérience de vie et de lutte sur la zone à défendre, les liens forts qu'ils et elles y ont tissés les ont profondément marqué·es, transformant durablement leur rapport au monde et leur conception de l'engagement.

Un récit à la fois alerte, précis et nuancé, qui restitue la lutte contre l’aéroport dans son épaisseur historique et dans sa diversité.
Le Nouvel Obs


Le récit bénéficie de la rigueur universitaire de ses auteurs autant que de l’absolue liberté de leurs perspectives. Passionnant.
Siné mensuel


Appuyé sur de très nombreux témoignages, cet ouvrage, certainement le plus complet existant, rend à la fois compte de l’histoire de la lutte contre l’aéroport et des initiatives mises en place, visant l’autonomie à travers l’autogestion et des formes d’organisation horizontale.
Bibliothèque Fahrenheit 451


Fait de témoignages, où la simplicité de la vie va de pair avec la rigueur de la lutte, ce livre est une appel à ne jamais se décourager.
Librairie Terre des livres, Lyon


Un indispensable riche en témoignages, illustrations et photographies pour ceux qui veulent revisiter cette lutte.
CQFD


Comme l’est l’outil cartographique, les éléments de l’histoire académique sont détournés : écrit par ceux qui la vivent, avec des sources piochées dans les éphémères médias locaux et dans les dires des habitants successifs, le récit de ces années de lutte est porté par des voix émanant du bocage et non issu d’un regard distancié. Des voix qui nous rappellent que rien n’est fini, tout recommence.
Ballast