Opinion d’une femme sur les femmes

Fanny Raoul

Geneviève Fraisse

8,00

Deux siècles plus tard, cet appel à l’égalité des sexes d’une jeune Bretonne de 30 ans est toujours ancré dans l’actualité

ISBN : 978-2-36935-572-4
96 pages
date de parution : juin 2024

Effacer
UGS : ND Collection :

En 1801, une jeune Bretonne de 30 ans s’adresse aux femmes de son temps « réduites à n’être que d’élégantes poupées dans leur jeunesse et de grands enfants toute leur vie ». Avec intelligence, verve et non sans humour, elle les prend à témoin des interdits, servitudes et violences qu’il leur faut encore affronter, passé le grand souffle de la Révolution.

Isolé et exemplaire, son geste est avant tout politique. Dénonçant l’exclusion des femmes de la société civile, Fanny Raoul revendique leur droit à participer pleinement à la vie politique, à être cheffe de famille, l’accès à l’éducation et à tous les métiers, le mariage sous le régime de la séparation de biens.

Oublié, ce pamphlet féministe avant-gardiste mérite de prendre sa place dans le matrimoine littéraire et son audace d’accompagner les luttes féministes d’aujourd’hui.

Introduit par Geneviève Fraisse, philosophe et historienne de la pensée féministe et postfacé par Gaëlle Pairel, spécialiste du matrimoine littéraire breton, ce texte est prolongé par un dossier sur le plagiat auquel fut confronté l’autrice.

Fanny Raoul

Fanny Raoul (1771-1833) fut une « femme sensible et raisonnable » et « née pour l'indépendance » d'après ses propres termes. Elle publia son premier ouvrage en 1801, Opinion d'une femme sur les femmes, dans lequel elle combattait les préjugés qui opprimaient son sexe. On lui doit également des romans, des essais, et un journal politique. Fanny Raoul a écrit que son projet de journal remontait à l'Empire mais qu'elle y avait alors renoncé : « À quoi bon essayer, je serai arrêtée dès les premiers pas, car j'y porterai, comme partout, ma franchise et mon indépendance de caractère. »

Geneviève Fraisse

Geneviève Fraisse est philosophe, directrice de recherche émérite au CNRS. Elle se consacre à l’épistémologie politique de la pensée féministe et est notamment l’autrice de À côté du genre. Sexe et philosophie de l’égalité (PUF), La suite de l’histoire. Actrices, créatrices (Seuil), Féminisme et philosophie (Folio) et Du consentement (Points). Photo © Bénédicte Roscot