Écopunk

Fabien Hein

Dom Blake

12,00

Les punks, de la cause animale à l’écologie radicale

ISBN : 978-2-36935-308-9
380 pages
date de parution : mars 2023

Rupture de stock

Vous vous déplacez plus volontiers à vélo qu’en voiture ; vous évitez de manger de la viande ; avec quelques ami·es, vous aspirez à vous installer à la campagne pour vivre de manière autosuffisante en pratiquant le maraîchage bio ; vous êtes révolté·e par la destruction de la nature que justifient l’impératif consumériste et le productivisme effréné, et vous vous engagez d’ailleurs personnellement
pour lutter contre tous les projets qui renforcent ces logiques : vous êtes punk ! Ou pas loin… Formidable élan de créativité et d’énergie artistiques, le punk rock, c’est aussi une constellation d’idées et de pratiques collectives qui forment depuis les années 1980 un puissant mouvement contestataire, notamment en matière d’écologie.

Depuis plus de quarante ans, la contre-culture punk a exercé une influence décisive sur la diffusion de modes d’action politiques et environnementaux. Des communautés rurales anarcho-pacifistes à la lutte antinucléaire en passant par les positions en faveur du droit des animaux et la critique de la technologie, les punks ont su détecter et s’approprier avant l’heure de nouvelles formes de résistance à l’ordre néolibéral triomphant. L’extraordinaire vitalité de leur scène musicale a permis de les faire circuler, et, si une part de cette révolte a été absorbée par la culture dominante, sa fraction la plus radicale lutte aujourd’hui pour inventer un autre monde dans les brèches du capitalisme.

Fabien Hein

Fabien Hein est sociologue à l’université de Lorraine. Ancien bassiste, manager et roadie, il a enregistré plusieurs disques et effectué des centaines de concerts en Europe et aux États-Unis. Il est aussi l’auteur de Do it yourself ! Autodétermination et culture punk (le passager clandestin, 2012).

Dom Blake

Proche parent de Dominique Bellec, Dom Blake est éditeur et traducteur au passager clandestin.

lire un extrait

Sans jamais tomber dans l’hagiographie ou le simplisme, les auteurs dressent le portrait d’un mouvement qui, à bien des égards, a renouvelé les modes de résistance au libéralisme.
Le Monde diplomatique


Une démonstration qui permet de discerner enfin les racines punk dans tous ces mouvements radicaux écologistes ou antispécistes dont l’influence, sur fond de réchauffement climatique, ne cesse heureusement de grandir.
Rock & Folk


Une généalogie inédite d’un des courant activistes les plus énergiques de l’écologie politique : l’écopunk. .Pionniers dans l’adoption de pratiques subversives et dans l’affirmation d’une véritable conscience écologique, les activistes écopunk ont autant nourri l’épopée du mouvement punk que celle de l’écologie radicale. Le mérite du livre de Fabien Hein et Dom Blake est d’en rappeler la vigueur souvent oubliée.
Les Inrocks


Ce livre vient enfin placer l’intelligence de certains groupes de la scène punk à sa juste place.
Librairie l’Odeur du temps, Marseille


C’est assurément l’un des mérites principaux du livre de Hein et Blake que de nous faire apprécier la contribution de cet important mouvement de l’histoire récente à l’avancée et à la diffusion de l’antispécisme et du véganisme, mais aussi de nous faire découvrir une pensée politique et des pratiques d’inspiration anarchiste souvent moins bien connues.
L’Amorce. Revue contre le spécisme


« No future », vraiment ? Comme l’ont mis en lumière récemment plusieurs publications en sciences sociales, la galaxie punk et ses courants multiples travaillent, depuis les années 1970, à repousser voire éviter… la fin du monde. Ainsi l’ouvrage Ecopunk, paru aux éditions du Passager clandestin, signé Fabien Hein et Dom Blake, montre comment la contre-culture punk, et notamment anarcho-punk, a eu sur le véganisme, la permaculture, La Défense des animaux et de la nature, une influence décisive.
La Transition, France Culture
écouter l’émission