Où cours-tu mon adversaire ?

Ben Bova

8,00

En 1969, Ben Bova imagine une expédition pionnière où la quête de soi se mue en choc des civilisations.
ISBN : 978-2-916952-93-2
128 pages
date de parution : juin 2013

Collection : Mot-clés : , ,

Dans un futur lointain. Très lointain. L’équipage du Carl Sagan, vaisseau d’exploration terrien, sort de son sommeil artificiel. Perdus au milieu de la constellation du Grand chien, à des centaines de millions de kilomètres de Sirius, son étoile principale, ces hommes et ces femmes sont en quête de vérités. Ici, ils espèrent comprendre pourquoi, dans le système solaire qu’ils ont quitté, Titan, le monstrueux satellite de Saturne, abrite une machinerie non humaine, abandonnée, extraordinairement complexe et toujours en fonction. L’expédition en est là de son angoissant questionnement lorsqu’un signe de vie est détecté sur une petite planète apparemment inhospitalière. L’heure est venue d’affronter le passé de l’humanité.

Sous les dehors d’un récit d’aventures à la sauce ethnologique, la nouvelle de Ben Bova interroge quelques-uns des défauts majeurs de l’homme moderne. Son arrogance dominatrice, d’abord, à l’égard de communautés dites primitives – son incapacité suicidaire à partager avec elles des racines et un destin communs – sa volonté maladive de toute puissance au risque de se perdre. Pris entre une tribu maintenue à l’âge de pierre et la présence quasi divine de cette machinerie inquiétante sur Titan, l’équipage se retrouve peut-être finalement face à son propre avenir. Bien peu reluisant.

Ben Bova

Ben "Benjamin William" Bova (né le 8 novembre 1932 à Philadelphie) est une figure importante de la SF américaine. Peu connu en France (4 nouvelles et 7 romans traduits), il est un des représentants les plus brillants de la Hard Science, courant de la science-fiction s'appuyant sur des données précises. Excellent vulgarisateur et conteur de talent, Bova fut également le directeur des revues Analog Science Fiction and Fact (1972-1978) et Omni (1978-1982).

« Bova s’interroge ici sur les chocs culturels et la relation à l’autre. En une grosse centaine de pages, Bova arrive à créer le petit microcosme d’une expédition spatiale, avec toute sa diversité de caractères. La tension va crescendo, les pages défilent sans qu’on puisse lâcher prise… On tient là, en plus de l’aspect quasi-documentaire du texte, une vraie bonne nouvelle de SF.
Eustache


Une histoire de guerre intergalactique réalisée avec une economie de moyens qui souligne l’immense talent de l’Américain Ben Bova. En quelques pages, il campe un décor abyssal et envoie ses astronautes rencontrer une poignée d’humanoïdes vivant dans des grottes à l’autre bout de l’univers. Une poignée d’individus qui pourraient être les ultimes survivants d’une guerre sans merci qui se serait déroulée il y a des millions d’années entre eux et l’humanité. Un scénario vertigineux, qui force finalement l’homme à se regarder dans le miroir.
L’accoudoir »