Le royaume de Dieu

Damon Knight

8,00

En 1954, Damon Knight imagine un monde de violence et de peur délivré par l’empathie.
ISBN : 978-2-36935-003-3
164 pages
date de parution : février 2014

Collection : Mot-clés : , , ,

« À Kansas City, un jeune homme armé d’un 22 long rifle tua un de ses camarades de classe d’un coup de feu tiré en pleine poitrine, et tomba aussitôt, mort. Arrêt du cœur. […] À Saint Louis, un policier abattit un braqueur de banque et s’effondra aussitôt. Le voleur mourut – l’état du policier fut déclaré critique ». Du simple fait divers à l’épidémie mondiale d’auto-extermination, il n’y a qu’un pas que le journaliste M. Dahl va franchir en compagnie d’Aza-Kra, indescriptible créature extraterrestre venue sur Terre pour nous guider sur le chemin de l’empathie. Mais à quel prix !

Cette cruelle utopie apocalyptique signée Damon Knight, mêlant récit de fin du monde, conte initiatique et rencontre du troisième type est certes un écho des tensions de la « Guerre froide », mais elle est surtout une subtile réflexion sur les ressorts de la violence et de la peur, et sur la résistance qu’elles offrent au sursaut des consciences dont notre monde a pourtant plus que jamais besoin.

Damon Knight

Damon Francis Knight (1922-2002) est une figure centrale — et l'une des voix novatrices — de la SF américaine. Plus connu en France pour ses nouvelles (une soixantaine) que pour ses romans (sept sur une vingtaine ont été traduits entre 1966 et 1985), il fut aux États-Unis un anthologiste prolifique (notamment avec sa revue Orbit), et signa un nombre incalculable d'essais et d'articles, tous tournés vers le genre. Parmi ses œuvres les plus célèbres, citons les romans Passée la barrière du temps (1964), Le Pavé de l'enfer (1955) et la série The World and Thorinn (inédite en France). Il a reçu le prix Nebula en 1994 pour l'ensemble de sa carrière.

« « Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse. » Et si ce vertueux précepte s’appliquait systématiquement ? Si chaque fois qu’un homme assommait un bœuf il était lui-même assommé, si le pêcheur se sentait pris au palais et le maton défaillait de claustrophobie ? Ce serait un beau bazar, dépeint dans ce roman de SF écrit en 1954 par l’une des plumes de la « Quatrième Dimension ». Avec de vrais morceaux d’extraterrestres et de guerre froide.
L’Obs


En 1951, l’auteur imagine un monde où un extraterrestre va apporter une solution miracle : l’empathie. Quand il y a violence, le bourreau et sa victime ressentent les mêmes effets. Quel peut-être l’avenir pour les être humains ? Epoustouflant !
Christophe, Fnac Paris Saint Lazare »