Les anarchistes naturiens et la civilisation industrielle

François Jarrige

12,00

« Pour tous le droit à la verdure, pour chacun le droit au bonheur »

ISBN : 978-2-36935-313-3
128 pages
date de parution : mai 2024

à paraître

UGS : 0,180 Collection : Mot-clés : , ,

Personne ne connaît plus aujourd’hui Émile Gravelle, Henri Zisly ou Henri Beylie, auteurs pourtant prolifiques, expérimentateurs aventureux et initiateurs du mouvement des anarchistes dit « naturiens ».

Durant une vingtaine d’années, ce petit groupe formé à Montmartre en 1894 n’a cessé de dénoncer les impasses de la croissance industrielle et urbaine et de militer concrètement pour un retour à la « vie naturelle ». Ils ont tenté de dessiner une autre voie, plus simple, fondée sur la vie communautaire, l’autonomie et l’entraide.

De la déforestation à l’épuisement des ressources en passant par la pollution et la fabrication d’aliments artificiels, leurs propos, inaudibles à leur époque, résonnent aujourd’hui comme de véritables prophéties. François Jarrige nous invite à la redécouverte de ce mouvement porteur d’idéaux qui demeurent plus que jamais les nôtres.

François Jarrige

Historien, enseignant-chercheur à l’université de Bourgogne, François Jarrige s’intéresse depuis longtemps à l’histoire des pensées critiques et à la décroissance. Il a notamment publié Technocritiques (La découverte, 2014), La contamination du monde (avec Thomas Le Roux, Seuil, 2017), Face à la puissance. Une histoire des énergies alternatives (avec Alexis Vrignon, La découverte, 2020) et La ronde des bêtes. Le moteur animal et la fabrique de la modernité (La découverte, 2023).

feuilleter le livre