Albert Camus et la nature contre l’histoire

Alexis Lager

Rémi Larue

12,00

Un petit livre pour relire Camus au prisme de l’écologie.

ISBN : 978-2-36935-592-2
128 pages
date de parution : 23 aout 2024

Effacer

Ni « éclaireur » de l’écologie radicale, ni « pionnier » de la décroissance – les deux termes n’apparaîtront que bien après sa mort –, le philosophe, écrivain et journaliste Albert Camus (1913-1960) peut cependant être qualifié de lanceur d’alerte. En effet, il a su avertir du danger des idéologies totalitaires, s’élever face à l’exploitation de l’homme par l’homme, dénoncer la défiguration des paysages par la civilisation industrielle, le culte de la raison et du progrès ainsi que l’exil de la beauté naturelle.

Alexis Lager et Rémi Larue souhaitent ici interroger la tension entre les notions de « nature » et d’« histoire » afin de mieux mettre en lumière ce que la pensée d’Albert Camus a pu, directement ou indirectement, léguer à l’écologie politique et aux pensées de la décroissance.

Alexis Lager

Agrégé de Lettres Modernes, Alexis Lager est enseignant dans le secondaire. Ses recherches portent principalement sur les questions éthiques et esthétiques dans l’œuvre de l’écrivain et sur les relations de Camus avec les poètes, penseurs et romanciers du XXe siècle. En 2022, Il a dirigé, avec Danièle Leclair, le volume Camus et la poésie paru aux Presses Universitaire de Rennes.  

Rémi Larue

Rémi Larue est docteur en Etudes politiques de l’école des hautes études en sciences sociales (EHESS) de Paris, après avoir soutenu une thèse sur le rapport complexe qu’entretenait Albert Camus à la question de la violence, en particulier sur un plan philosophique et politique. Aujourd’hui, il est travailleur social et chercheur indépendant.