Cy Lecerf Maulpoix

Cy Lecerf Maulpoix est journaliste indépendant, auteur et traducteur. Engagé dans les luttes LGBTQI et pour la justice climatique, il propose également des cours de yoga solidaire au sein du collectif We are Yogis dont il est le fondateur. Il poursuit actuellement ses recherches sur les liens entre le socialisme anglais, l’écologie et les premières théorisations de l’homosexualité. Son premier essai, Écologies déviantes, est paru en 2021 aux éditions Cambourakis.

Catherine Lucille Moore

Catherine Lucille Moore, née le 24 janvier 1911 à Indianapolis dans l’Indiana et décédée le 4 avril 1987 à Hollywood en Californie, est une écrivaine de science-fiction et de fantasy. Elle fut l’une des premières femmes à se consacrer à ce genre littéraire et a ouvert la voie à de nombreuses autres autrices de fiction.

Si son nom est quasi indissociable de celui de son mari, Henry Kuttner, qu’elle épousa en 1940 et avec lequel elle signa de nombreux récits, sous différents pseudonymes dont le plus courant était Lewis Padgett, elle eut néanmoins une importante production personnelle.

Sa première nouvelle, Shambleau, parut dans Weird Tales en 1933. Elle met en scène un aventurier et contrebandier Northwest Smith (prototype de Han Solo) qui sillonne le système solaire : conjuguant terreur et science-fiction, elle se présente comme une lecture moderne du mythe de Méduse. En découlera le cycle Les aventures de Northwest Smith (Gallimard Folio SF). En 1934, elle entama la rédaction d’un cycle d’inspiration plus ouvertement fantastique avec une femme pour personnage central : Jirel de Joiry (Gallimard, Folio SF). En 1943 parut La Nuit du jugement, puis elle n’écrivit plus sous son seul nom que quelques nouvelles et un ultime roman, La Dernière Aube, dénonciation pessimiste des sociétés totalitaires.

James Graham Ballard

Écrivain britannique de science-fiction et d’anticipation sociale, James Graham Ballard est surtout connu pour Crash et Empire du soleil respectivement adaptés au cinéma par Cronenberg et Spielberg. Il a commencé sa carrière par des romans catastrophistes, chacun lié à un élément naturel (Sécheresse ; Le monde englouti…), avant de s’attacher aux mœurs de son temps, anticipant des changements de société avant-même que n’en soient perçus les signes avant-coureurs.

Aymeric Elluin

Aymeric Elluin est responsable « Armes et peine de mort » à Amnesty international France. Juriste en droit international public, il est titulaire d’un DESS en droit du désarmement et de la maîtrise des armements. En 2006, il rejoint Amnesty International France pour coordonner la campagne « Contrôlez les armes » visant à l’adoption d’un Traité sur le commerce des armes classiques (TCA). Depuis, il est chargé de promouvoir les recommandations de l’organisation en matière de droits humains et de droit international humanitaire, dans le domaine des transferts d’armes classiques. C’est un fervent défenseur des droits humains. Il est présent sur Twitter (@ElluinA).

Sébastien Fontenelle

Sébastien Fontenelle est journaliste et chroniqueur à Politis. Il est l’auteur d’une quinzaine d’essais dont Les briseurs de tabous (La Découverte, 2012), Les éditocrates 2 : le cauchemar continue (en collaboration, La Découverte, 2018) et Les empoisonneurs. Antisémitisme, islamophobie, xénophobie (Lux, 2020). Il contribue au collectif Les mots sont importants et sévit régulièrement sur Twitter (@vivelefeu).

Gilles Manceron

Gilles Manceron est spécialiste de l’histoire coloniale française. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Marianne et les colonies. Une introduction à l’histoire coloniale de la France (La Découverte, 2003) et La colonisation, la loi et l’histoire (avec Claude Liauzu, Syllepse, 2006) et a signé la postface de livre de Marcel et Paulette Péju, Le 17 octobre des Algériens censuré en 1962 et enfin publié en 2011 (La Découverte). Il a été vice-président de la Ligue des droits de l’homme jusqu’en 2011.

Edwy Plenel

Journaliste, Edwy Plenel est cofondateur et président du média d’investigation Mediapart. Il est également l’auteur de plusieurs ouvrages dont Pour les musulmans (La Découverte, 2014), La victoire des vaincus. À propos des gilets jaunes (La Découverte, 2019), À gauche de l’impossible (La Découverte, 2021).

Steven Saylor

Né au Texas en 1956, Steven Saylor est surtout connu pour ses romans historiques, notamment sa série Les Mystères de Rome traduite dans de nombreuses langues. Avec Insecticide, « le maitre moderne de la fiction historique » (USA Today) s’essaie à la science-fiction. Ce sera un one-shot mais mené avec brio ! Habitué à explorer les passés lointains, Steven Saylor démontre ici sa maîtrise du mystère et du suspens dans un futur plus proche qu’on ne le croit.

Anthologie (Ernest Cœurderoy, Louise Michel, Marie Huot…)

Ernest Cœurderoy (1825-1862), Louise Michel (1830-1905), Marie Huot (1846-1930), Charles Gide (1847-1932), Élisée Reclus (1830-1905), Léon Tolstoï (1828-1910), Henry Stephens Salt (1851-1939), Séverine (1855-1929), Octave Mirbeau (1848-1917), Georges Butaud (1868-1926) et Sophie Zaïkowska (1847-1939), Louis Rimbault (1877-1949).

Sophie Zaïkowska

Sophie Zaïkowska (1874-1939)