5g mon amour – Enquête sur la face cachée des réseaux mobiles.

Nicolas Bérard

14,00

Une enquête inédite qui révèle comment le lobby des ondes nous mène tout droit à une catastrophe écologique et humaine.
ISBN : 978-2-36935-238-9
256 pages
date de parution : mai 2020

La France compte plus de cartes SIM en circulation que d’habitant·es, et demain, avec l’arrivée de la 5G, ce seront tous les objets du quotidien qui seront connectés. Les voitures seront autonomes. Les foyers communicants. Les villes « intelligentes ».

Mais est-on vraiment sûr que l’utilisation tous azimuts d’ondes électromagnétiques ne présente aucun risque ? Absolument pas, répond Nicolas Bérard au terme d’une enquête sur l’envers de ce « miracle technologique ».

Comment et par qui les normes, censées nous protéger, ont-elles été mises en place ? Quels liens entre opérateurs téléphoniques, médias et gouvernements ? Quels sont les effets de cette technologie sur la santé humaine et le vivant ?

À l’aube du développement d’une nouvelle pollution de masse, ces questions ne sont jamais posées dans le débat public.

Nicolas Bérard

Nicolas Bérard est journaliste. Il enquête depuis plusieurs années sur les questions de l'énergie, des ondes et de la smart city. En 2017, il a publié Sexy, Linky ? qui dénonce les effets néfastes de ce compteur dit-intelligent. Après avoir participé à la création de plusieurs médias indépendants, il collabore depuis 2013 au mensuel L'âge de faire, journal indépendant appartenant à ses salarié·es et fonctionnant sans publicité. Il vit et travaille en Provence.

lire un extrait

Nicolas Bérard nous alerte sur la 5G, ses dangers sur la santé, les enjeux financiers qu’elle représente. Au-delà de la 5G, ce livre nous montre la puissance du lobby de la téléphonie. À mettre entre toutes les mains.
Morgane, Librairie Le Divan (Paris)


Nicolas Bérard appuie son propos sur un terrain de données solide, déjà exploré par d’autres, mais rassemblé par lui dans un langage simple dont le ton familier n’exclue pas la rigueur.
Lundi matin bonnes feuilles


Nicolas Bérard publie 5G mon amour, Enquête sur la face cachée des réseaux mobiles, un essai technocritique dans lequel il plaide pour un débat public sur l’opportunité de déployer la 5G. Déjà auteur d’un livre critique sur le compteur Linky, il juge ce projet inutile et risqué en l’état.
Les Inrocks entretien


Avec 5G mon amour, le journaliste Nicolas Bérard interroge la pertinence sanitaire, écologique, sociale, économique et politique du développement tout azimut des réseaux mobiles. Résultat de 3 années de travail, son enquête montre le pouvoir des géants des communications, notamment en ce qui concerne les normes et les projets de société qui se cachent derrière le tout-technologique.
Fondation Good Planetentretien


« La société de la 5G efface l’humain, au nom de l’efficacité, de la rationalité, de la rentabilité. Cela est notamment visible dans le monde du travail, où les humains peuvent être surveillés en permanence et transformés en simples exécutants. Toute cette logique crée non seulement beaucoup de souffrance au travail, mais aussi une société déshumanisée », avance Nicolas Bérard, auteur de 5G mon amour. Enquête sur la face cachée des réseaux mobiles. Journaliste engagé, il a écrit une précédente enquête, chez le même éditeur, sur l’opposition à l’installation des compteurs d’électricité connectés Linky. Pour lui, il y a un rapprochement à faire entre ces différents combats.
Le Monde
lire l’article


La 5G, avatar du monde d’après? C’est la question qu’on pose au journaliste Nicolas Bérard, auteur de 5G mon amour, enquête sur la face cachée des réseaux mobiles. La 5G serait le révélateur d’un monde énergivore que nous prépare les industriels. Elle interroge notre rapport à la consommation et questionne notre modèle de développement.
Le Média
regarder la vidéo


Avec la connexion surpuissante du prochain réseau de téléphonie mobile, on pourra dans les années qui viennent télécharger un film entier en quelques secondes. Un progrès ? La 5G ouvre surtout la porte au monde déshumanisé du tout connecté, où chaque objet qui nous entoure pourra jouer les mouchards et renseigner l’industrie sur le moindre de nos comportements. Ce qui n’a pas l’heur de plaire à tout le monde… Entretien avec Nicolas Bérard, journaliste au mensuel écologiste L’Âge de faire et auteur du livre-enquête 5G mon amour.
CQFD
lire l’article


Nicolas Bérard sur la 5G : « Ce n’est pas un projet qui est pensé pour l’environnement »
Invité de l’émission de Frédéric Taddeï, Interdit d’interdire
regarder l’émission