Noël dans ta Perrière

Le passager clandestin tiendra un stand au marché de Noël organisé par l’association Morue Vif à Lorient !

Des paillettes sur le compost · Zone libre

Rencontre avec Myriam Bahaffou autour de son livre Des paillettes sur le compost à la librairie Zone libre !

Des paillettes sur le compost · BAF

Rencontre avec Myriam Bahaffou à la BAF.
Buffet vegan.

Des paillettes sur le compost · La Bellone

Rencontre avec Myriam Bahaffou à la Bellone.
Une table de livres sera tenue par la librairie Tulitu.

Lors de leur résidence à la Bellone pour Le Cercle (ce que l’argent fait à la pensée), Céline et Joana explorent la question de l’héritage à partir d’un point de vue qu’elles connaissent : celui des héritier·es.
Elles invitent Myriam Bahaffou à discuter avec elles d’un autre type d’héritage, non matériel celui-ci : l’héritage de la pauvreté.
« La pauvreté m’a permis d’une part de comprendre le monde comme un tissu d’aides et de mobilisations collectives, et, d’autre part, de détecter qui sont les plus fragilisé·es du système, les éclopé·es, les laissé·es-pour-compte. Les foules qui se précipitent dans les supermarchés le jour des soldes, les femmes qui fondaient en larmes dans les bras de ma mère en évoquant leur mari violent, les bidonvilles qui côtoyaient nos routes, l’alcool que mon père cachait dans la maison. […] Les écoféminismes naissent de la pauvreté, car ils existent dans des espaces de contestation du néolibéralisme, du colonialisme, du patriarcat, et de la violence qu’ils perpétuent sur les corps. Des corps qui ne peuvent pourvoir à leurs besoins, qui crèvent la dalle en fin de mois, qui dépendent d’aides ridicules, qui ne sont pas valides, productivistes, qui chourent, trafiquent, inventent mille manières de survivre, et qui créent donc des cultures alternatives issues de ces bricolages. Enfin, des corps qui ont intériorisé la honte comme composante essentielle de leur identité. »
Extrait de Des paillettes sur le compost. Écoféminismes au quotidien, de Myriam Bahaffou.

Des paillettes sur le compost · Missives

Pour la prochaine rencontre, les Missives s’installent dans un nouveau lieu : la bibliothèque Robert Desnos de Montreuil, qui nous accueillera le 18 novembre. Avec une capacité d’accueil de cent places, la soirée intitulée Écoféminisme : la fin de l’innocence mettra à l’honneur l’autrice Bérengère Cournut qui présentera son dernier roman Zizi cabane, l’essayiste Myriam Bahaffou pour Des paillettes sur le compost, et la chanteuse Marion Rampal, meilleure artiste vocale aux Victoires du jazz 2022. Sortir de l’enfance, quitter nos réflexes hérités d’un patriarcat qui met la nature sous coupe réglée, en finir avec des dominations en feuilletage qui écrasent l’Autre, l’écoféminisme dit « stop ». Conversations et musique seront suivies d’un pot convivial avec vous toustes !

Un événement organisé par Missives.

En partenariat avec la librairie Libertalia.

Des paillettes sur le compost · De beaux lendemains

Rencontre croisée entre Myriam Bahaffou (Des paillettes sur le compost) et Fatima Ouassak (La puissance des mères ; Fruits de la colère) à la librairie De beaux lendemains.

Des paillettes sur le compost · La loutre par les cornes

Rencontre avec Myriam Bahaffou.

Des paillettes sur le compost · Palais de Tokyo

À la librairie du Palais de Tokyo, accès libre

Chercheuse en philosophie féministe le jour, militante en période d’essai la nuit, Myriam Bahaffou s’intéresse aux liens interespèces dans une perspective écoféministe et décoloniale.

À l’occasion de cette rencontre à la librairie du Palais de Tokyo, elle présentera son nouveau livre, Des paillettes sur le compost. Écoféminismes au quotidien (Le passager clandestin, 2022), tout à la fois récit, essai, mais aussi témoignage d’une époque et d’un engagement. Myriam Bahaffou montre que c’est dans les replis de situations ordinaires (un rendez-vous chez l’esthéticienne, un déjeuner en terrasse) que se déploie la puissance des écoféminismes. Loin d’être une philosophie désincarnée, un label marketing ou un argument électoral, l’écoféminisme se révèle en prise directe avec la réalité et la chair. Les mots de Donna Haraway, Audre Lorde, Jacques Derrida et bell hooks se mêlent aux cris des guerrières du Rojava et aux incantations des fées et sorcières… dans ce libre qui, dans la pure tradition écoféministe, laisse joyeusement s’entrelacer les voix et les formes narratives.

La rencontre sera suivie d’un atelier d’arpentage pour lire, déchiffrer et penser le livre à plusieurs • Accès sur réservation.

Des paillettes sur le compost · Le Monte en l’air

Rencontre avec Myriam Bahaffou.

Des paillettes sur le compost · La Parole errante

Un événement organisé par Désobéissance écolo Paris, Voix déterres, Michèle Firk.

Au programme :
14h30 : projection du film « Ce monde n’est pas fait pour nous » en présence de Voix Déterres
16h30 : Présentation du livre « Des paillettes sur le compost »
18h : Écoute du podcast « Avis de tempête » et arpentage du livre
19h30 : Cantine végane