Conférence de Guillaume Faburel – Salon Marjolaine

12/11/2021

14h45

Parc Floral de Paris
Rte de la Pyramide
75012 Paris

Paris

événement facebook

Démesure urbaine, modes de vie métropolitains et crises écologiques : nous sommes des pangolins.

Le développement et la diffusion de l’épidémie l’ont révélé de manière exceptionnelle : les espaces très densément peuplés, fortement inter-reliés, ont été foyers premiers de la pandémie. En ce sens, la crise sanitaire est une manifestation première des effets écologiques du productivisme urbain et des modes de vie métropolitains. Seules en fait les petites unités de vie permettent de faire résilience et ce par la limitation des besoins et la mesure de l’autonomie, dans le respect du vivant. Nombre d’alternatives écologiques en montrent déjà l’existence. Loin des surdensités urbaines, et des Métropoles comme têtes de gondole, il existe un désir non moins grandissant de décroissance voire de désurbanisation.