Walter Benjamin face à la tempête du progrès

Agnès Sinaï

Walter Benjamin

8,00

Une figure incontournable pour comprendre la crise de la modernité !
ISBN : 978-2-36935-064-4
112 pages
date de parution : novembre 2016

Walter Benjamin (1892-1940) est un témoin précoce du basculement du monde vers le règne des machines et l’effacement de la magie. Son matérialisme historique inspiré de Marx, doublé d’une vision quasi mystique puisée dans la théologie juive, le conduit à explorer l’envers des objets et des villes, dans lesquelles il promène son regard de flâneur en exil. Il y pressent le caractère démesuré du XXe siècle, traversé par des champs de forces aussi puissantes que des entités cosmiques.

Formulée dans les « sombres temps » de l’entre-deux guerres, son œuvre contient aussi des ferments d’utopie et de résistance à la grande accélération qui s’annonce : le refus de l’utile, la possibilité permanente de renverser le cours des choses, l’émancipation des classes opprimées, les instants d’intensité arrachés à l’uniformisation du monde. Sa philosophie s’apparente à une constellation de pensée, un arrêt de l’histoire, un mode d’expérience du monde qui permettent de retrouver l’ici et maintenant, par-delà la catastrophe et la démesure des forces industrielles.

Agnès Sinaï

Agnès Sinaï est journaliste environnementale et co-autrice de plusieurs essais parmi lesquels Petit traité de résilience locale (Charles-Léopold Mayer, 2015). En 2017, elle dirige l'ouvrage Gouverner la décroissance. Politiques de l'Anthropocène III (Presses de Sciences Po, 2015), ouvrage de l'Institut Momentum, laboratoire d'idées dont elle est la fondatrice. Elle enseigne ces thématiques à Sciences Po Paris.

Walter Benjamin

Né à Berlin, philosophe, critique d'art, journaliste, traducteur, témoin d'une époque en plein chaos, Walter Benjamin (1892-1940) n'a quasiment rien publié de son vivant, mais il est aujourd'hui une référence incontournable. Il a porté sur son siècle et sur l'art un regard original et lucide. Son œuvre conjugue théologie, philosophie du langage et de l'art, critique littéraire et esthétique et marxisme. Il voyage sans cesse, avant d'être contraint après 1933 à l'exil en France ; il tente sans succès d'émigrer à Londres. Il se suicide en 1940 devant la menace d'être livré aux nazis.