Abécédaire de la propagande en temps de paix

Lucy Watts

15,00

Un concentré d’autodéfense intellectuelle pour arrêter de se faire manipuler
ISBN : 978-2-36935-086-6
68 pages
date de parution : octobre 2017

« Notre cerveau est le champ de bataille des puissants, le terrain privilégié où se jouent leur influence et leur pouvoir sur « les masses ». Dans cet abécédaire, l’artiste Lucy Watts explore la propagande au quotidien et passe au crible l’industrie du mensonge, son histoire et ses méthodes. Sous son coup de crayon acéré surgissent les figures tragicomiques de « la propagande en temps de paix » : les médias acquis aux multinationales et à la pub, les conseillers en com’ des hommes-du-pouvoir, les agences de renseignement et leurs opérations psychologiques… Elle parcourt avec force et humour l’histoire des techniques modernes de manipulation des masses, à travers une lecture originale et percutante de Propaganda, comment manipuler l’opinion en démocratie, l’œuvre choc d’Edward Bernays (1928). Bernays est le père des techniques modernes de manipulation des masses au profit du pouvoir politique et économique, et l’un des penseurs les plus influents du XXe siècle. Près d’un siècle plus tard, Propaganda n’est en rien de l’histoire ancienne. Le sujet concerne tout le monde et méritait bien son abécédaire illustré !

« Désinformation », « Experts », « Hollywood », « Novlangue », « Pub », « Sondages », « Télévision »… Chaque thème est illustré en pleine page par des lithographies hautes en couleur. »

Lucy Watts

Diplômée des Beaux-Arts de Paris en 2011, Lucy Watts (née en 1988 à Chambéry) réalise des installations qui mêlent dessins, impressions, éditions, dessins muraux et parfois vidéos. Entre illustrations de presse, bande-dessinée et caricatures, ses dessins mélangent absurde et humour. Influencée par Glen Baxter et David Shrigley, ses images spontanées s'accumulent comme des annotations ou des données statistiques qui constitueraient une documentation parodique de la vie quotidienne. Depuis 2011, elle a été accueillie dans plusieurs résidences d'artistes et a produit une dizaine d'expositions personnelles dans des galeries privées ou lieux publics. Ses dessins sont régulièrement publiés dans la presse ou édités.

Lucy Watts dresse l’état des tech­niques d’embrigadement en se fon­dant sur le Pro­pa­ganda d’Edwards Ber­nays, émi­nence grise de la mani­pu­la­tion de masse en milieu démo­cra­tique. Mais sachant qu’une image vaut mille mots Lucy Watts, à tra­vers les mots valises de la com­mu­ni­ca­tion (nov­langue, son­dage, Hol­ly­wood, etc.), montre com­ment entre la « matrice » et nous la pen­sée devient une vue d’un esprit en déshé­rence par pro­gram­ma­tion insi­dieuse. Par les sché­mas et des­sins de la jeune artiste jaillissent les his­trions dra­ma­ti­que­ment comiques de « la pro­pa­gande en temps de paix » : médias, publi­cité, conseillers en com­mu­ni­ca­tion et, de manière plus sou­ter­raine, les agences de ren­sei­gne­ments et leurs mani­pu­la­tions psy­cho­lo­giques, du Mos­sad à la CIA en pas­sant par les réseaux de Daech et les grandes firmes au mar­ke­ting de nou­velle géné­ra­tion. De la pen­sée il ne reste qu’un leurre.
Le littéraire


« Si l’on veut transformer les gens en consommateurs décervelés pour qu’ils ne gênent pas le travail quand on réorganise le monde, on doit les harceler depuis leur plus tendre enfance » (Noam Chomski, cité par Lucy Watts, p. 36). Créé à la suite de la lecture du livre Propaganda d’Edward Bernays, ce petit guide remarquablement illustré de lithographies intéressera au plus haut point les penseurs, les étudiants et, au-delà, tous les citoyens soucieux de débusquer les ressorts de l’idéologie dans laquelle nous baignons à notre corps défendant. Citant tour à tour Bernays, Naomi Klein, Guy Debord, Jean Baudrillard, Mark Twain ou bien d’autres encore, l’auteure réussit le tour de force de synthétiser les théories manipulatrices et les analyses visant à les déjouer. Un livre à découvrir sans faute afin de ne pas se laisser «  »Bernays » » – pardon, berner !
Livres critiques


« Nous sommes pour une large part gouvernés par des hommes dont nous ignorons tout, qui modèlent nos esprits, forgent nos goûts, nous soufflent nos idées. » Imaginé suite à la lecture de Propaganda d’Edward Bernays (Zones), penseur de la manipulation idéologique des masses en démocratie, cet abécédaire, illustré de lithographies, explore avec force et humour, la propagande captieuse dans laquelle nous vivons au quotidien. Convoquant Naomi Klein, Pierre Bourdieu, Guy Debord ou encore George Orwell, l’artiste Lucy Watts démonte les rouages de l’industrie du mensonge afin de lutter contre la désinformation et l’aliénation. Véritable outil de compréhension face aux médias et aux élites dirigeantes, L’Abécédaire de la propagande en temps de paix est une introduction passionnante et sidérante, à mettre entre toutes les mains ; un concentré d’autodéfense intellectuelle contre la fabrique du consentement.
Librairie Terre des livres à Lyon


On connaissait l’artiste engagée Lucy Watts pour sa spectaculaire action de recouvrement antipublicitaire de panneaux JCDecaux à Mâcon en 2015. Dans cet abécédaire, elle expose les mécanismes de la propagande tels qu’ils ont été développés et mis en place par l’Étasunien Edward Bernays. On y découvre à quel point la manipulation des foules a pu être pensée et mise en pratique depuis un siècle par ceux-là qui veulent nous faire consommer, obéir, partir à la guerre, etc. L’armée étasunienne qui entretient une unité chargée d’influencer les opinions a investi 540 millions de dollars pour ternir l’image d’Al Qaida auprès du peuple irakien via des informations et vidéos mensongères par exemple. Industrie de la cigarette ou pharmaceutique, les exemples sont nombreux et édifiants. Ce livre facile et abondamment illustré est idéal pour des lycéen·nes qui veulent aiguiser leur esprit critique notamment.
S!lence