Do it yourself!

Fabien Hein

12,00

Autodétermination et culture punk
ISBN : 978-2-916952-70-3
176 pages
date de parution : juin 2012

Le « Do It Yourself » est le moyen par lequel le punk renforce sa capacité d’action, s’émancipe et crée son propre modèle économique. Véritable invitation à l’action, cette sociologie historique décrit la possibilité d’un devenir culturel indépendant des systèmes productifs dominants.

Ce livre propose d’en mesurer les impacts concrets en examinant les parcours d’un certain nombre d’acteurs majeurs de la scène punk rock : des artistes (Buzzcocks, Crass, Fugazi…), des fanzines (Sniffin’ Glue, Sideburns, Profane Existence…) et des labels (Rough Trade, Crass Records, Dischord Records…) devenus de véritables modèles pour l’action.
De manière originale, dans une langue nerveuse et rythmée, Fabien Hein met en lumière une acception de la notion d’entreprise, qui d’instrument de domination des classes populaires devient un modèle de conduite reposant, pour l’essentiel, sur l’inventivité des acteurs et surtout, sur leur détermination à créer.

Fabien Hein

Fabien Hein est enseignant à l'Université et chercheur en sociologie au Laboratoire lorrain des sciences sociales. Ancien bassiste, manager et roadie, il a enregistré plusieurs disques et effectué des centaines de concerts en Europe et aux États-Unis.

Un livre très dense, une bibliographie démente ; l’auteur remémore toute l’histoire du punk, et incite de nouveau les gens au Do it yourself. Un livre très sincère.
Radio Nova


Un ouvrage capital et essentiel sur le punk ! Un ouvrage de référence pour les passionnés de musique, de toutes les musiques, porté par un chercheur passionné avant tout.
Dig it


Fabien Hein nous livre quantité d’anecdotes dans un ouvrage qui, tout en étant ancré théoriquement, se lit comme un roman. Do it yourself! a le grand mérite de mettre à mal bon nombre de clichés entourant le punk, et de montrer comment ce mouvement a tenté d’incarner, de façon parfois problématique, une utopie de l’émancipation qui subsiste encore tant bien que mal aujourd’hui.
Noise