Désobéir au colonialisme

Les désobéissants

5,00

L’anticolonialisme est un outil essentiel pour qui veut combattre ce nouvel ordre mondial !
ISBN : 978-2-36935-005-7
64 pages
date de parution : mars 2014

Collection : Mot-clés : ,

Au nom du « développement », les pays du Nord mettent en place un nouveau système de domination, le nouvel ordre colonial. Ce colonialisme global est un colonialisme de la mondialisation. L’anticolonialisme est un outil essentiel pour qui veut combattre ce nouvel ordre mondial.
Le colonialisme n’est pas mort avec la fin de la guerre d’Algérie et de l’Empire français. Il se perpétue à travers des occupations de territoires de la Palestine au Sahara occidental, du Kurdistan au Tibet. L’ordre colonial prend de nouvelles formes : néocolonialisme, Françafrique, colonialisme interne, territoires d’outre mer, dette financière, ou écologique, accaparement des terres, contrôle des images et des sons… En France, les discriminations racistes instituent une ségrégation post coloniale dans les quartiers populaires tandis que les nostalgiques de la « colonisation positive » relèvent la tête. Face au nouvel ordre colonial, une nouvelle génération de militants anticolonialistes invente de nouvelles formes de desobeissances, liant le passé, le présent et l’avenir pour résister et décoloniser.

Les désobéissants

Les désobéissants sont un collectif qui entend promouvoir et former à l'action directe non-violente et la désobéissance civile. Le collectif des désobéissants est né en novembre 2006. Le premier stage de formation à l'activisme non-violent a été organisé dans le Vercors, en décembre de la même année. Lieu symbolique s'il en est ! Suivront des dizaines de stages, dans toute la France et même au-delà, avec chaque fois des stagiaires venu·es de tous les horizons de l'altermondialisme. Les désobéissants sont un outil au service des luttes.

« Un outil pour décrypter le colonialisme ; pour connaître le présent, il faut connaître le passé.
Radio libertaire »