Désobéir à la précarité

Les désobéissants

5,00

Pour organiser une résistance individuelle et collective
ISBN : 978-2-916952-37-6
64 pages
date de parution : février 2011

Collection : Mot-clé :

« La vie, la sante, l’amour sont précaires, pourquoi le travail échapperait-il à cette loi ? » (Laurence Parisot, dirigeante du Medef, Le Figaro, 30 août 2005). La précarité (CDD, intérim, temps partiel imposé) est devenue la loi des nouvelles générations entrant sur le marché du travail : précarité de revenus et de droits préjudiciable à la stabilité en matière de logement, de vie de famille, de sante… Le maintien d’un taux de chômage élevé renforce la pression à la baisse exercée sur les salaires et la propension des salariés à accepter un sort de plus en plus indigne.

Mais loin de se résigner à l’insécurité sociale, les précaires inventent de nouvelles manières de résister, et de désobéir.

Les désobéissants

Les désobéissants sont un collectif qui entend promouvoir et former à l'action directe non-violente et la désobéissance civile. Le collectif des désobéissants est né en novembre 2006. Le premier stage de formation à l'activisme non-violent a été organisé dans le Vercors, en décembre de la même année. Lieu symbolique s'il en est ! Suivront des dizaines de stages, dans toute la France et même au-delà, avec chaque fois des stagiaires venu·es de tous les horizons de l'altermondialisme. Les désobéissants sont un outil au service des luttes.

« Depuis quatre ans, une petite maison d’édition, le passager clandestin, élabore un catalogue exigeant, ancré dans une opposition résolue à la politique libérale et aux dérives liberticides du pouvoir. Dans le dernier opuscule de Désobéir, ce sont des représentants de l’Appel et la pioche, de Jeudi noir et de AC ! qui s’attaquent à un sujet ô combien actuel : la précarité.
Lien social »